Rupture technologique

Dans le cadre du programme Scorpion, mené par la Direction générale de l’armement, Agilink fabrique les câbles et les cordons qui équipent trois nouveaux types de véhicules blindés. 

Fabriquer les câbles et les cordons, la clé de l’agilité

Les équipes d’Agilink sont les seules dans leur métier à fabriquer à la fois les câbles et les cordons. C’est ce qui nous permet de proposer à nos clients des solutions sur-mesure, y compris sur des volumes réduits. La contribution au programme Scorpion illustre les bénéfices de cette agilité. 

Scorpion est un programme de la DGA, qui s’attache à la modernisation et au renouvellement des capacités de combat de l’armée française. Dans ce cadre, différents équipementiers interviennent, notamment sur les véhicules blindés. Agilink est devenu un fournisseur stratégique de ces équipementiers. De quelle manière ? En renouvelant profondément la manière dont les câbles et les cordons sont fabriqués. 

Proposer des câbles déjà assemblés 

Pour le programme Scorpion, Agilink fabrique ses propres câbles puis les transforme en cordons.

Habituellement, pour faire ce type de cordon, l’usage est d’utiliser des fils, des tresses et des gaines extérieurs assemblées manuellement. Véritable rupture technologique, nous avons au contraire proposé d’utiliser des câbles fabriqués dans l’usine de Carentan. Par ailleurs, nos équipes ont intégré dans ces cordons la technologie innovante Mil-OScreen®, pour laquelle un brevet est déposé. 

Pour le client, les bénéfices sont évidents : un coût de revient diminué, des approvisionnements sécurisés et un équipement d’une grande fiabilité. Ce dernier point est d’autant plus crucial que ces véhicules militaires utilisent des signaux sensibles et sécurisés nécessitant une construction des fils et câbles irréprochable. En proposant une rupture technologique, nous avons répondu aux exigences demandées. 

Retour aux réussites de projets